Article du 21 octobre 2020

Webdesign e-commerce : 5 bonnes pratiques pour des fiches produit réussies

10 min
Les fiches produit expliquent la valeur de ce que vous offrez. C’est sur la base de ces informations transmises, et de la manière de les présenter, que le visiteur décide de passer à l’achat.
Beaucoup d’e-commerces investissent au maximum dans la rédaction et le SEO, afin de rédiger des fiches utiles, originales, qui parlent à leurs clients, tout en se référençant dans les moteurs de recherche. C’est un excellent début, mais le contenu textuel n’est pas le seul élément qui favorise la conversion. Vous devez également soigner le webdesign de ces pages.
L’emplacement des informations, la structure, les animations, le bouton « ajouter au panier »… ces critères jouent un rôle essentiel pour vos ventes.
Alors, c’est parti ! Découvrez 5 bonnes pratiques webdesign pour optimiser vos fiches produit.  

Respecter les normes du marché

Dans le webdesign, l’une des techniques les plus fiables est celle des normes et de la cohérence. Au moment de concevoir vos fiches produit, sachez qu’il existe déjà des modèles performants à reproduire.
Des internautes aguerris ont développé des schémas mentaux spécifiques sur la façon d’utiliser et de naviguer sur Internet. Ce n’est pas un hasard si la plupart des fiches produit se ressemblent. Alors, inutile de vouloir absolument se démarquer des concurrents via la mise en page, vous risquez de perdre vos visiteurs.
Lorsqu’un cyberacheteur arrive sur votre boutique en ligne, il s’attend à ce qu’elle suive certains modèles d’interface et dispose de fonctionnalités précises.
Par exemple, un modèle commun et ergonomique pour une fiche produit comprend :
  • Une image à gauche.
  • La description à droite.
  • Le bouton « ajouter au panier » sous un premier descriptif, au-dessus de la ligne de flottaison.
  • Les caractéristiques techniques en-dessous.
  • Les avis clients en dernier.

Maîtriser votre message et votre proposition de valeur

Les bonnes fiches produit ne sont pas seulement bien rédigées : elles racontent une histoire. Or, la pertinence du storytelling passe aussi par le webdesign. Afin d’établir un lien avec vos visiteurs, il convient de formater votre page en trois parties :
  • Identification du problème
  • Description de la solution
  • La manière dont votre produit s’impose comme la résolution du problème
Ce cadre donne une structure qui capte l’attention des internautes. Il facilite également la conception et la rédaction, puisque vous visualisez où insérer vos arguments et votre proposition de valeur.  

Diffuser l’information par étape

Une autre bonne pratique webdesign dans l’e-commerce consiste à offrir un design esthétique et minimaliste.
Il s’agit d’être attentif aux éléments présentés à votre audience. Il est tentant de présenter votre produit sous tous les angles dès l’entrée sur votre page. Cependant, les utilisateurs ne peuvent traiter qu’une quantité limitée d’informations.
Si vous vendez un bien complexe, aux multiples fonctionnalités, découpez votre fiche en plusieurs parties. Chacune comportera une photo (avec une caractéristique spécifique mise en avant) et un descriptif. Vous morcelez la diffusion d’informations, ce qui facilite la compréhension et la rétention.
Par ailleurs, pensez à réduire l’encombrement de votre fiche produit. L’internaute doit rester sur la page et ne pas être tenté de consulter un autre contenu !
Parfois, la meilleure approche consiste à éditer et tester différentes variantes de votre page pour voir quel est le bon équilibre.  

Proposer des recommandations de produit

N’hésitez pas à montrer des articles qui complètent le produit que votre client est en train de regarder. Cependant, placez-les à la fin de la fiche produit, quand le visiteur sera déjà conquis par votre offre (et qu’il aura cliquer sur « ajouter au panier »). L’objectif est de distinguer ces articles comme étant complémentaires (et donc nécessaires), afin que le client augmente son panier d’achats.  

Développer des fiches mobile-friendly

79% des mobinautes utilisent leur smartphone pour effectuer un achat en ligne. Vos fiches produit doivent prendre en compte le mode de navigation sur un écran restreint. Pour que le webdesign de vos pages de vente s’affiche efficacement :
  • Placez les photos en premier.
  • Soutenez les gestes mobiles en offrant la possibilité de glisser d’un visuel à l’autre et de zoomer avec les deux doigts.
  • Intégrer la section « Ajouter au panier » dans le premier écran (les utilisateurs ne doivent pas faire défiler les pages).
  • Rendez visibles les informations comme : le nombre d’articles restants, les produits en solde, les conditions de livraison (gratuite ou offerte à partir d’un certain montant), les garanties (satisfait ou remboursé, retours gratuits, taux de satisfaction client…).
  • Ajoutez un menu qui permet aux visiteurs d’accéder facilement à des renseignements supplémentaires.
Enfin, les mobinautes commencent souvent leurs achats, mais ne les finalisent pas. Ils préfèrent être sur ordinateur pour rentrer les informations de livraison et de paiement. À cet effet, précisez que s’ils créent un compte, les informations de leur panier pourront être enregistrées et complétées ultérieurement.
Éléments centraux de votre e-commerce, les fiches produit doivent répondre à ces bonnes pratiques webdesign. L’objectif reste de capter l’attention des visiteurs, pour les inciter à l’achat.