Article du 10 avril 2020

Rédaction Web : Comment écrire, même quand on n’a pas envie ?

3 min
Il n’y a rien de plus difficile que de n’avoir aucune motivation au travail, de ne pas arriver à se lancer et de voir la deadline approcher.
Heureusement pour nous, la Rédaction Web SEO peut parfois être facile à réaliser
Alors, voici les trois techniques imparables pour écrire rapidement un article sur un sujet qui ne nous inspire pas, et faire en sorte que le client et Google soient satisfaits.

Technique de Sioux N°1 :
Laisser venir à toi les mots, tu feras

Si le sujet n’est pas trop complexe (exemple : écrire quand on n’a pas envie), il suffit de rentrer en mode blogging et de dire tout ce qui nous passe par la tête. On se bloque un temps pré-défini, on ne regarde pas le compteur et on déroule la pensée.
Sans couper, sans relire, sans réfléchir au plan. C’est le meilleur moyen pour écrire et parfois tirer d’excellentes idées. C’est d’ailleurs comme ça qu’on peut débloquer sa plume quand on écrit des histoires.

Technique de Sioux N°2 :
À reformuler l’existant, tu n’hésiteras pas

Et sur un sujet que tu ne connais pas particulièrement ? Tape la requête visée par ton client et ouvre les cinq premiers onglets, lis-les en diagonale et commence à taper sur le clavier sur un petit notepad.
Tu reformuleras en même temps que tu lis les phrases les plus efficaces et qui te semblent les plus essentielles à la thématique. Si tu as deux écrans d’ordinateur, tu gagneras d’ailleurs un temps fou !
Veille à relire, et à voix haute ! ton contenu afin de vérifier qu’il est clair, logique et qu’il apporte quelque chose.
Être flemmard ne veut pas dire raconter n’importe quoi non plus…

Technique de Sioux N°3 :
À passer à la moulinette du tool ton texte, tu feras

Et pour être vraiment certain que ton texte sera optimisé et qu’il enverra tous les signaux positifs à Google, tu le passeras au crible d’un optimisateur sémantique qui va te massacrer un peu tes phrases en t’obligeant à glisser un peu tout et n’importe quoi.
Cette technique est imparable pour obtenir la satisfaction client et pouvoir te dédouaner si ton texte ne ranke pas. Elle demande un peu de souplesse et oblige à savoir reformuler des phrases avec de nouveaux mots auxquels tu n’aurais pas immédiatement pensé. C’est exactement l’exercice de la technique N°2, tu le noteras…
Ce passage-là te prendra le plus de temps, mais c’est un investissement rentable.

La solution pour écrire quand on n’a pas envie est d’écrire quand même

Le véritable secret est de ne pas toujours exiger une qualité parfaite ou un dossier complet en milliers de mots.
Tu n’as pas toujours le feu, mais t’as toujours des délais qu’il faut honorer.
À toi de juger selon la prestation et ce qui est attendu dedans comment tu peux t’en tirer. Et si vraiment tu culpabilises trop, tu peux toujours te dire « boah, c’est pas du Baudelaire non plus… »